Je trouve qu'Apple est une société innovante avec des dirigeants visionnaires, et l'informatique n'aurait pas le visage qu'il a en 2010, sans Steve Jobs, mais l'engouement pour l'iphone, montre que Apple (peut être encore plus que Google) maitrise parfaitement ses produits et dispose d'une stratégie parfaite : il sorte un produit révolutionnaire (l'iphone), et tout le monde s'extasie, à juste titre, devant un téléphone portable permettant enfin de surfer sur internet correctement.

Apple sont vraiment très fort, car malgré certaines limitations, ils ont su être premier sur le marché des smart phone, comme sur celui des lecteur MP3. Souvent copié, jamais égalé, l'iphone reste le seul à pouvoir offrir un surf sur téléphone mobile digne de ce nom. Personne n'y était arrivé ! Chapeau bas ! on ne voit dans l'Iphone que ce qu'il apporte et pas ces limitations. pareil pour l'Ipod (pour rappel, l'Ipod, à ses début, ne pouvez même pas lire les MP3)

il est fort a parier que pour iSlate (tablette tactile d'Apple), la guerre sera rude entre Google et Apple. Sauf que cette fois ci Google ne se laissera pas distancer, et à déjà pris les devant

Mais derrière l'engouement pour l'Iphone, on découvre aussi des limitations surprenantes, et là s'en suivent tout un tas de versions successives, comblant au goute à goute, les lacunes. A chaque fois l'iphone se vend de plus belle car les limitations des anciennes versions nous paraissent alors tellement limitantes, qu'il est necessaire de changer. Coluche disait : "Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas !". D'autres sociétés ou milieux fonctionnent aussi comme cela :

  • Le CD : Philips connaissait déjà le DVD, à la sortie du CD.
  • La Wii : Nintendo sort au compte goutes les accessoires, redonnant à chaque fois un regain d'enthousiasme pour la console (La balance board, le Wii motion plus)
  • La littérature : on sort le premier livre sur Harry Potter, puis le deuxième, puis le double coffret, puis le troisième tome, puis le coffret avec les 3 volumes, et ainsi de suite...jusqu'au septième volume. (à mon sens, acheter livre par livre a du sens, mais un coffret de deux livres sur une série de 7 a très peu d'intérêt, autant acheter les deux livres séparés : Un coffret sous entend une boite et un packaging qui deviendra obsolète à la sortie du prochain livre), ensuite viendront les coffrets complets, puis les collectors, les coffret anniversaire, puis les versions de poches (le Da Vinci Code n'est sorti que très tardivement en version de poche, et beaucoup l'ont acheté en double pour pouvoir l'emporter plus facilement). et au final ce sont toujours les même mots et la même histoire !
  • Il en va de même pour la musique : on ne compte plus les versions re-masterisés des chansons de Bob Marley, d'Elvis Presley, ou des Beatles qui n'apporte souvent qu'un autre support ou une pochette différente. Est il normal de repayer pour les droits d'auteurs lorsque nous achetons une œuvre artistique sur un support différent ? pourquoi ne pas payer que le support ?

L'Iphone de déroge pas à la règle : peu de choses changent à chaque nouvelles versions, choses qui nous paraissent alors indispensables d'avoir ?

L'Iphone est très fermé, et peut, par certain aspects faire penser à la position dominante de Microsoft, tant décriée. L'Iphone souffre de lacunes non négligeables :

  • L'iPhone ne sait lire que du MPEG4 / H264, ce qui force à ré-encoder les vidéos qui ne sont pas dans ce format.
  • Pour mettre des fichiers sur l'iphone il faut passer par de la synchronisation de fichiers, vous ne pouvez supprimer de l'iphone sans le supprimer du PC, et resynchroniser.
  • Le glisser déposer n'est pas possible
  • Le SDK n'est disponible que sous Mac! certains diront logiquel'iphone est basé sur un Mac OS, certes mais je pense qu'il est tout à fait possible techniquement de faire un SDK qui tourne sur linux, surtout que Mac OS est lui même basé sur linux.
  • La charte est très contraignante :

you may not modify, publish, transmit, participate in the transfer or sale of, reproduce, create derivative works based on, redistribute, perform, display, or in any way exploit any of the Site, Content or Services in whole or in part

ou

you agree not to disclose, publish, or disseminate any Apple Confidential Information to anyone other than to other Registered iPhone Developers

Ceci explique pourquoi les tutoriauxet how to sont si peu nombreux.

  • Seul Safari est possible comme navigateur (certain s'offusque qu'Internet Explorer soit installé par défaut sur Windows, mais on peut au moins en installer d'autres)
  • L'iphone 3G, n'avait même pas de base la fonction MMS (un comble pour un téléphone),De base, pas de possibilité de transférer des SMS, d'avoir des modèles de SMS, pas d'accusé de reception, il a fallu attendre le 3GS
  • Pas de visio possible, le 3G est bridé en appareil photo, le 3GS dispose d'une caméra, mais sur la face opposée à l'écran.
  • Pas de flash sur l'appareil photo.
  • Pas de batterie interchangeable.
  • Pas de possibilité d'ajouter une carte mémoire : ce qui oblige à acheter un modèle disposant de beaucoup de mémoire.
  • Passage obligé par Itunes si on a pas "jailbreaké" son Iphone.

Cela confirme que les fonctions liées à la téléphonie n'ont pas été peaufinée mais que l'accent à été mis sur les fonctionnalités annexes

Je comprends tout à fait qu'une première version n'est pas une version finale et définitive (heureusement), mais les choix (cela n'engage que moi) d'Apple révèlent plus un choix stratégique plutôt qu'une limitation technique. Pour s'en convaincre, il suffit de comparer les fonctionnalités des téléphones au moment de la sortie de l'Iphone pour voir que qu'Apple s'est gardé un bonne marge de manœuvre. Beaucoup de choses auraient pu être mis dans l'Iphone 1ere version. En fait l'iphone est un mini ordinateur qui permet de téléphoner.

Je pense que les constructeurs ne s'y trompe pas et 90 % d'entre eux ont déjà adopté le SDK (Android) du Google phone qui est en java et non en Objective C. Steve Jobs a déclaré : "Nobody uses Java anymore". Pour rappel, Java est installé sur plus de 90% des ordinateurs personnels, est disponible sur quasi tous les téléphones portables un peu évolués, et fait partie du standard Blu-Ray (supporté par Apple). j'ai hâte de voir la prochaine version de l'Iphone et voir comment Apple va se positionner par rapport au Nexus One de Google : vont-il faire un pas de géant dans les fonctionnalités, ou alors sortir quelque chose d'innovant qui va encore une fois scotcher la planète. Affaire à suivre.

En tout cas ces stratégies stimulent la concurrence, et c'est souvent bon pour le consommateur :)